samedi 28 novembre 2015

Didier Leplat, « un type sérieusement allumé » !

Né en 1952, Didier Leplat attrape le virus de la photographie dès l’âge de 10 ans. Les symptômes sont gravissimes, puisqu’on le surprend à réaliser ses propres appareils photo, dans les pas de son père inventeur. À l’âge de 22 ans, en 1974, il crée son premier studio photo après une première exposition à Dreux.




Le goût de l’innovation et de l’avant-garde le poursuit : membre fondateur du collectif Graphic systhem, il organise des « expositions d’un autre monde » jusqu’en 1982. En 1986, nouvelle rechute : Didier Leplat découvre l’image de synthèse aux Arts déco. Un nouveau souffle pour son approche graphique très personnelle, qui manie les formes, les couleurs, les volumes, les contrastes, et les marie à l’humour et à la poésie avec amour et tendresse.



En 1989, Didier Leplat crée sa propre agence de communication, qui deviendra 7 ans plus tard le studio graphique Souris verte. Studio graphique au sens large, qui ne fait pas mystère de ses ambitions dans le domaine de l’image et la photo. Parallèlement aux « univers virtuels », apparus dès 2002, plusieurs projets graphiques sont en marche, qui mêlent, comme toujours, poésie et invention.



Didier Leplat est aussi le créateur et l’organisateur du festival Photo-graphie au Château de la Loupe, dont la huitième édition s’est déroulée fin septembre / début octobre. Regarder plus loin que ne le montre d’ordinaire le support photographique, voir plus loin, s’évader, tel est le thème de ces rencontres.





Aucun commentaire: